sucre

Le sucre, est considéré comme une drogue plus pire que la cocaïne, en effet après la cigarette et l’alcool, c’est au sucre que plusieurs hommes y renoncent.
En réalité, cette exquise poudre est responsable de nombreux maux comme le surpoids, le diabète, les maladies inflammatoires et l’addiction.

Consommer du sucre est une mauvaise habitude.

Le sucre naturel présent dans les aliments ne pose pas de problème pour la santé par rapport au sucre ajouté par les industriels toujours pointé du doigt du fait de sa présence avec des doses trop importantes, dangereuses et addictives.
En France, une recherche scientifique menée par le CNRPS, un accès prolongé de 3 à 6 semaines au glucose et saccharose est responsable de la création d’un état de dépendance chez les rongeurs qui présentent des symptômes de manque plus ou moins intenses lors du sevrage. En fait, le sucre agit sur les neurones comme une drogue et active le même mécanisme de récompense du cerveau.
Selon le niveau de consommation, la suppression du sucre peut provoquer des sensations désagréables dès les premières heures telles qu’une irritabilité ou un état quasi dépressif pendant les deux premières semaines.

Le poison blanc, une source de plusieurs pathologies.

Le glutamate de sodium E621, est un additif largement utilisé par les industriels alimentaires et les restaurants afin d’améliorer le goût des aliments.
Cet ingrédient alimentaire populaire, se présente sous la forme de poudre cristalline blanche semblable au sel et le sucre dont on le trouve presque dans tous les aliments fabriqués et qui augmente également l’appétit et serait responsable de la création d’une dépendance voire une suralimentation ainsi que l’obésité. Une fois que le glutamate de sodium atteint le cerveau, il déclenche un changement dans les gènes responsables du sens du goût.
Malgré que ma dose journalière recommandée ne doive pas dépasser 0.5 gr pour un enfant, près de 200 mille tonnes de cet additif sont utilisés chaque année partout dans le monde.

Consommer du sucre, risque de devenir une addiction.

De façon raisonnable, il est possible de penser que le sucre provoque une véritable addiction semblable à celle de la consommation d’une drogue comme la cocaïne.
En effet, la consommation du sucre est responsable d’un risque en forme d’impulsion alimentaire à cause d’un gros manque d’équilibre alimentaire qui fait appel à une reprise de repas réguliers et équilibrés afin d’éliminer une telle envie plus ou moins compulsive en mangeant une alimentation sucrée.
Tout comme les drogues classiques, le sucre procure une sensation de plaisir renvoyée au cerveau et anticipe l’idée de consommer le sucre libère la dopamine dans les mêmes régions du cerveau.

Pour finir avec la consommation du sucre.

Afin d’en finir avec la consommation du sucre, il faut cesser d’acheter des produits ultra-transformés qui seraient plus nocifs que le sucre comme le sirop de glucose, le sirop de fructose, la dextrine ou les amidons.

Il faut également opter pour des aliments riches en glucides dont la forme naturelle et complète est une garantie de la bonne gestion de la glycémie ainsi qu’un apport en micronutriments, soit en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

DMCA.com Protection Status