Dans les dix ans à venir, le marché international de la chirurgie et la médecine esthétique doit se multiplié par trois en passant de 5,7 à 14,8 milliards d’euros pendant la période 2014 – 2023 avec un taux de croissance annuel composé de 8% pour la période 2018-2023: Selon les statistiques de l’IMCAS diffusées dans le cadre du congrès mondial annuel.

Le succès des produits injectables.

médecine esthétiqueLa notion de  »produits injectables » inclut le Botox ainsi que tout produit de comblement: Ils ont toujours le vent en poupe et se manifestent comme le premier marché en valeur en 2019 avec un part de 51,5%.
Quant aux autres segments de marché, les équipements à base d’énergie se réfèrent notamment aux lasers, les radiofréquences, les ultrasons et les dispositifs de remodelage du corps qui doivent aussi devraient profiter d’un augmentation du chiffres de procédures de 7,5% par an alors que la croissance des cosméceutiques comprend la cosmétique médicale dont la croissance est est estimée à 6,9% annuellement.

Augmentation mammaire: la chirurgie la plus demandée.

augmentation mamaire tunisieD’après les données de l’IMCAS, la chirurgie esthétique d‘augmentation mammaire est la procédure la plus exercée dans le monde pendant l’année 2018 devant la liposuccion, la blépharoplastie, la plastie abdominale et les chirurgies esthétiques du nez.
S’agissant des actes chirurgicaux réalisés sur le corps, l’augmentation mammaire occupe toujours la première marge du podium avec une part de 26% sur l’ensemble des procédures, suivie de la liposuccion avec 25%, l’abdominoplastie de
13%, le lifting des seins: 10% et la réduction mammaire: 7,6%.
En ce qui concerne les procédures chirurgicales pratiquées sur le visage, c’est la chirurgie des paupières qui semble séduire le plus (31% du total des procédures), devant la rhinoplastie (20,3%), le transfert de graisse – visage (15%), le lifting du visage (11%), et la chirurgie des oreilles (7%).
De sa part, les injections de Botox occupent la première position parmi les méthodes non-invasives les plus demandées partout dans le monde: 48,2% des procédés avant les injections de l’acide hyaluronique: 29,5%, l’épilation: 7,2%, la réduction de la graisse en excès par le biais des actes de remodelage de la silhouette: 3,7% et le photo-rajeunissement: 3,4%.

Des disparités d’âge et de sexe.

Les femmes, sont la patienté les plus concernée par les opérations à visée esthétique avec un taux qui avoisine 87,4% des patients et patientes dans le monde en l’année 2018. Quant à la gente masculine, elle n’est pas en reste.
Les femmes sollicitent souvent la chirurgie d’augmentation mammaire qui représente 20% de l’ensemble international des chirurgies pour les femmes, alors que les messieurs se tournent en particulier vers la cure de gynécomastie qui se distingue par 19% du total mondial chirurgical des hommes.
Les différences sont aussi visibles selon l’âge: Ceux de 18-34 ans optent pour des actes chirurgicaux comme la rhinoplastie et l’augmentation mammaire. Quant aux âgés de 35-50 ans, ils ont une préférence pour les actes méthodes non-invasives comme les injections.
Il faut savoir que ces chiffres sont présentés par l’IMCAS et issus d’une analyse de nombreuses données disponibles sur le marché compilées et résumées, fournies par Decision Research Group, Michel Dyens, Piper Jaffray, et la Société Internationale de Chirurgie Esthétique et Plastique.

univers med TV