chirurgie esthétique

La rhinoplastie, la blépharoplastie ou la mammoplastie sont des notions qui nous renvoient à une seule idée, à savoir, la chirurgie qu’elle soit à visée esthétique ou réparatrice sans savoir fixer les frontières entre les deux disciplines.
En réalité, il n’existe un seul titre pour qualifier un chirurgien spécialiste en chirurgie reconstructrice et esthétique. Mais, que signifie l’accolement entre les deux termes?
Le travail du chirurgien esthétique, englobe la totalité des interventions indiquées pour la modification, réparation ou embellissement des tissus et des contours extérieurs «visibles» d’un homme ou d’une femme, soit l’image corporelle.

La chirurgie réparatrice pour retrouver un aspect «normal».

La chirurgie réparatrice est une discipline qui comporte toute opération chirurgicale qui peut être qualifiée de «réparatrice» dans un objectif de redonner au visage et la silhouette une allure plutôt «normale» pour mettre fin à des séquelles subie après un évènement grave comme un accident ou un traumatisme ou le traitement d’un handicap physique, soit une malformation congénitale).

La chirurgie réparatrice, est indiquée essentiellement pour une réparation de l’apparence physique en faisant masquer le mieux possible un défaut ou une séquelle ce qui permet un résultat à visée médicale telle qu’une reprise de cicatrices, des soins dispensés après une brûlure ou une reconstruction mammaire après une mastectomie.

Ainsi, la chirurgie réparatrice apporte une transformation de l’anormal ou d’une pathologique vers le normal telle qu’une malformation congénitale, une séquelle de brûlure, de morsure, les séquelles d’un accident ou une chirurgie mutilante après cancer.

Suite à une opération de chirurgie réparatrice, cette dernière laisse des séquelles cicatricielles qui peuvent parfois nécessiter d’autres interventions.

La chirurgie esthétique pour un embellissement.

Par rapport à la chirurgie réparatrice, la chirurgie esthétique est uniquement indiquée pour le bien-être physique et psychologique d’un homme ou d’une femme.

En fait, cette discipline apporte une modification de l’apparence physique dans un objectif d’embellissement ainsi que l’élimination d’un complexe physique ou psychologique afin de permettre une plus grande confiance en soi.

En réalité, la chirurgie esthétique n’est jamais indispensable de point de vue physique, en effet, elle ne constitue pas une réparation d’un traumatisme physique, mais plutôt une amélioration ou un perfectionnement de l’aspect physique pour un sujet qui ne se sent pas bien dans sa peau.

La chirurgie esthétique ou celle de l’apparence, dérive de la chirurgie plastique et utilise les mêmes techniques dans un objectif une transformation d’un aspect disgracieux vers de l’harmonieux par la pratique d’un ensemble d’actes médicaux à part entière dans des conditions de sécurité et de soins rigoureuses selon les mêmes règles et contraintes légales d’exercice de tous les actes chirurgicaux.

La chirurgie esthétique, présente les mêmes avantages ainsi que les mêmes aléas que tout acte chirurgical.

En pratique, les praticiens de cette spécialité font souvent la distinction entre la chirurgie esthétique du visage qui englobe des interventions comme le lifting cervico-facial, la rhinoplastie ou la chirurgie des paupières de celle de la silhouette qui englobe la chirurgie des seins comme l’augmentation mammaire ou de la ptose mammaire, la lipoaspiration ou le lifting des cuisses ou des bras.

DMCA.com Protection Status