chirurgie esthetique tunisie

En France, une femme sur 10 a déjà fait une opération de chirurgie esthétique en 2018. Si les demandes en termes de chirurgie esthétique n’ont pas explosées, elles se sont stabilisées à un stade déjà élevé selon un sondage d’Ifop commandé par le magazine en ligne « Bonheur et Santé.fr » sur un échantillon de 1317 femmes représentatif d’une population féminine de 18 ans et plus.

Le point sur les actes de chirurgie esthétique les plus réalisées en France?

Chirurgie esthétique: les opérations les plus plébiscitées par les Françaises.

1-Modification de la poitrine.

49% des demandes des femmes sont liées à la modification des seins contre seules 9% en l’année 2002 et 19% en 2009.

2-Epilation au laser.

Un acte de médecin esthétique qui représente 24% des actes de chirurgie esthétique en 2018 et 8% en 2009.
Il consiste à se fait épiler de manière définitive les jambes, les aisselles ou le maillot.

3-Injections sur les rides.

Un procédé non invasif qui représente 12% de l’ensemble des interventions. Un acte plus accessible et moins coûteux avec moins d’effets secondaires par rapport aux solutions de réduction des signes de vieillisse.

4-Recollement des oreilles.

Subir une opération d’otoplastie c’est se faire recoller ses oreilles dés l’âge de 7 ans. Une décision prise par 10% de la patienté française qui à eu recours aux opérations de chirurgie esthétique.

5- Correction du ventre.

Les opérations de correction des défauts esthétiques du ventre représentent 7% des interventions à visée esthétique que les femmes en France eu ont recours. En l’année 2002, elle constitue 15% des interventions et 9% en 2009. Le lifting de l’abdomen, à titre d’exemple, est un procédé qui consiste en une correction d’un excès cutané et une remise de la peau du ventre en tension.

6-Correction des paupières.

De même que la chirurgie esthétique du ventre, celle des paupières dite la « Blépharoplastie » représente 7% des interventions et sert surtout à éliminer l’excès de peau des paupières supérieures et inférieures.

7-La liposucion.

liposuccionDite la « lipoaspiration » elle représente 18,8% du total des méthodes de chirurgie esthétique réalisés dans le monde et 6% en France. Elle permet d’extraire les surcharges de graisses localisées. Objectif: affiner la silhouette.

8-Correction du nez.

La « rhinoplastie » constitue 5% des opérations de chirurgies esthétiques. Le même sondage constate une forte baisse.
En 2002, cette opération représente 18% des chirurgies contre 13% en 2009.

9-Le lifting.

Il est entrepris par 4% des femmes françaises qui ont eu recours à la chirurgie esthétique.
En outre de la rhinoplastie, le lifting reste moins plébiscité par les Françaises qu’en 2002: 9% et 8% en 2009. C’est une méthode qui permet de réduire les signes de vieillisse.

10-Lissage des rides.

Avec un taux d’intervention toujours stable comme la blépharoplastie, cette opération constitue 3% des femmes ayant fait de la chirurgie esthétique.

L’évolution des pratiques.

Chirurgie esthétiqueQuelles motivations pour franchir le cap? Pour un taux de 55% des patientes, en finir avec un complexe physique.
Avec les réseaux sociaux qui montrent des silhouettes de célébrités, les complexes chez la gente féminine grandissent.
Pour 68% des femmes, se plaire davantage à elles-mêmes.13% pensent préserver sa jeunesse. 6% veulent être plus à l’aise dans leur milieu professionnel, 5% désirent plaire à leur compagnon et pour 2%, sont obligés de faire jeune dans notre société actuelle.

univers med TV