mammaires

Prothèses mammaires et lipofilling atouts et limites de ces chirurgies esthétiques

Augmentation mammaire: deux opérations de chirurgie esthétique des seins qui permettent d’accroitre le volume des seins ou de modifier leur forme.
La pose des implants mammaires et le lipofiling des seins sont particulièrement indiquées pour corriger une hypoplasie mammaire: un très faible développement de la poitrine. Ce sont deux interventions également préconisées pour des raisons esthétiques pour obtenir une poitrine en harmonie avec l’ensemble de la physionomie d’une femme.

Qu’est-ce qu’un lipofilling des seins? En quoi est-ce différent de l’implant mammaire?

mammairesLe lipofilling mammaire est une solution innovante au manque de développement des seins cette problématique.
Après de diverses controverses qui ont sévi pendant la dernière décennie, nombreuses sont les femmes qui sont devenues réfractaires à l’implantation des prothèses mammaires en vue d’augmenter la taille de leur poitrine. Malgré que le suivi et le contrôle des implants des seins est aujourd’hui un procédé drastiquement réformé et que les méthodes d’insertion de ce dispositif médical ont évolué, la chirurgie d’augmentation mammaire par prothèse n’est pas l’unique option. En effet, pour obtenir une augmentation modérée de la poitrine en gagnant un à deux bonnets, l’augmentation mammaire par injection de la graisse est une à la fois solution innovante, performante et durable.
La principale différence de cette méthode par rapport à la chirurgie d’augmentation mammaire avec prothèse est celle du déroulement de la procédure, en effet, le lipofiling des seins se base sur un prélèvement de la graisse sur le corps de la patiente au niveau du ventre ou de la culotte de cheval avant de la centrifugée et la réinjectée sur la poitrine.
Un s’agit d’une solution parfaite pour une femme qui veut obtenir une augmentation modérée de son volume mammaire : un gain de 1 bonnet avec un effet esthétique naturel et définitif. En pratique, la première phase de l’intervention est celle de la liposuccion quo consiste à éliminer amas de graisse localisés sur d’autres régions de la silhouette. C’est ce qui implique une réserve de graisse suffisante afin de pouvoir puiser au niveau des zones les plus charnues. Toutefois, cette intervention ne peut être indiquée pour une femme trop mince, ou qui désire une considérable augmentation du volume de sa poitrine.

Les inconvénients du lipofilling des seins et si on en parlait?

Le lipofilling mammaire est un procédé relativement neuf et dont les effets esthétiques à long terme sont encore mal maitrisées.
Entre 30 et 50% du tissu adipeux se résorbe souvent à nouveau pendant les trois premiers mois après l’opération. Ainsi, plusieurs procédures sont fréquemment nécessaires pour obtenir le résultat escompté.
Face à une prise de poids, la graisse réinjectée augmente aussi à tel point de provoquer une différence de volume entre les deux seins.
La dégénérescence des cellules adipeuses est susceptible d’entraîner une formation de petits kystes huileux ou de calcifications avec une taille microscopique mais sans danger. Cependant, elles sont visibles à l’occasion d’une mammographie.
Le lipofiling des seins ne permet de gagner qu’un taille de bonnet et exceptionnellement 1,5 taille.
Les cicatrices sont presque invisibles.

Chirurgie esthétique

Les origines de la chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique est une spécialité médicale que les origines remontent à la nuit des temps. Elle est née sous l’impulsion des différentes sortes de cultures, civilisations ainsi que des événements politiques et historiques.
Historiquement, l’exercice de la chirurgie esthetique remonte à l’époque des pharaons et les Indiens qui 3000 ans avant J.C à faire des modifications des oreilles et des lèvres.
La chirurgie esthétique est aujourd’hui une pratique très courante dont les interventions ont connu tout au long de son parcours plusieurs réfractaires en particulier les religions qui ont longtemps interdit cet art. En effet, l’Église avait émis son véto quant à l’utilisation du corps humain et les actes de la chirurgie esthétique étaient assimilés à des manipulations de la personne humaine.
En réalité, sa véritable naissance remonte à l’après seconde guerre mondiale grâce au savoir-faire déjà acquis pendant la première guerre mondiale.

La Première Guerre mondiale, un tournant dans l’histoire de la chirurgie esthétique.

La guerre mondiale qui à durée entre 1914 et 1918 fait des millions de blessés et de mutilés.
Ce sont des soldats qui étaient gravement touchés par les éclats d’obus ou par les balles qui seront par la suite dénommés les « gueules cassées ». En vue de se tenir en phase avec leur devise « The right to look human » ou leur droit d’avoir une apparence humaine, les chirurgiens ont rapidement fait évoluer un concept dit la « chirurgie esthetique tunisie« . Il s’agit d’une évolution a trait aux conditions d’intervention.

De la chirurgie purement réparatrice au concept de «beauté à tout prix».

Si une action est seulement axée sur les « gueules cassées », elle n’a en réalité plus un vrai raison d’être, en effet, les spécialistes de la chirurgie esthetique ont orientés leur savoir-faire vers le culte de la beauté ce qui à conduit en l’année 1952 à la création de la « Société Française de Chirurgie Plastique » que le site web est le suivant http://www.plasticiens.fr/.
En effet, la volonté de ressembler aux actrices de cinéma ou afin de continuellement resplendir de jeunesse pousse un grand nombre de femmes à se tourner vers la chirurgie esthetique. L’opération d’augmentation mammaire occupe régulièrement les premières places parmi les opérations les plus sollicitées, et à l’époque, ce procédé consiste à insérer des prothèses synthétiques des seins.

La chirurgie esthétique à l’heure actuelle.

La chirurgie esthetique est semblable à une fontaine de jouvence: il s’agit d’un concept qui est entré dans l’entendement commun depuis le début du XXe siècle. C’est depuis le XXIe siècle que les patients et les patientes exigent également la perfection en obtenant un corps parfaitement dimensionné, et ceci, à n’importe quel âge. Dés l’année 2000, le nombre de patients qui ont subies des opérations de chirurgie esthetique a connu une hausse de 50%: une forte tendance à la hausse et qui n’est pas près de changer.
Selon les résultats de nombreuses études continuellement menées, en particulier en termes de reconstruction. Des greffes partielles ou entières sur le visage et les mains étaient donc effectués avec succès.

impression-3D

L’impression 3D Un outil de modélisation promoteur en chirurgie esthétique!

L’impression tridimensionnelle ou la fabrication additive est assistée par un automate programmable qui permet une conception de prototypes, de formes géométriques ou de maquettes.
Il s’agit d’une technique utilisée en termes de recherche médicale qui à débuté avec la fabrication des os, les appareils dentaires, les implants des membres avant d’enfin atterrir dans la chirurgie esthétique: elle était adoptée par le chirurgien spécialiste turc  »Yakub Avşar ».

Importance de la simulation 3D.

impression 3DEn vertu des nouvelles normes internationales que notre société contemporaine impose et sont diffusées, sans modération, par les différents supports médiatiques ne considèrent plus la spécialité de la chirurgie esthétique et plastique en tant que caprice préconisé pour un homme ou une femme aisée ou exclusivement pour des stars et starlettes hollywoodiennes mais plutôt comme une nécessité dans un monde obsédé par l’importance de l’image et de la beauté « sur mesure ».
Dans cette optique, les différentes techniques de la chirurgie esthétique sont de plus en plus développées de façon progressive et permettent d’agir sur le visage, la silhouette et la poitrine.
Du fait de l’importance accrue de cette discipline médico-chirurgicale, il est aujourd’hui intéressant de réaliser des recherches dans cette spécialité. Objectif: Apporter une amélioration, rendre cette discipline plus sûr et de la démocratiser également.
En l’année 2015, le Dr. Avşar avait publié une vidéo par laquelle il à réussi à montrer les modèles créés par lui-même à l’aide d’une impression tridimensionnelle afin de montrer à sa patienté des simulations approximatives du résultat esthétique final qui sera obtenu à l’issu d’une opération de chirurgie esthétique.
Ce chirurgien plasticien estime que les rendez-vous de consultations préopératoires sont très importantes, en effet, elle permet à un patient de visualiser, de manière concrète, la différence entre son aspect initial et son aspect postopératoire. Il s’agit d’une méthode qui présent un effet très motivant pour un candidat à un acte de chirurgie esthétique.

Principe de la technologie de l’impression 3D.

Avant qu’il ne découvre cet outil prometteur, Dr. Avşar à fait face à une obligation d’effectuer des moules en vertu de photographies médicales de chacun de ses patients, il doit photographier les moules et coller les photos dessus. Il s’agit d’une technique pénible qui prend beaucoup de temps et les photos sont en générale surréelles, jusqu’à ce qu’il arrive à découvrir l’impression 3D qui se déroule en une seule étape.
En effet, il suffit pour le médecin spécialiste de photographier son patient, créer sa propre image représentative et imprimer la photo. Ensuite, il réalise son masque en couleurs à l’aide d’une imprimante 3D.
Une prothèse permet de remplacer sur une longue période un organe ou afin de suppléer à une ou plusieurs de ses fonctions. Par définition, un implant est totalement adapté au patient et selon sa propre anatomie. La personnalisation nécessite donc du temps et coûte plus cher par rapport aux méthodes de fabrication traditionnelles. Une fabrication additive prend donc tout son sens et contribue à la conception de prothèses sur mesure. Plusieurs acteurs se sont ainsi lancés en chirurgie esthétique et ont recours à la technologie 3D en vue de fabriquer des dispositifs médicaux personnalisés.

Plage-été

Ces stars qui ont beaucoup changé physiquement!

Les stars sont des femmes comme les autres, elles sont concernées par les prises de poids, les problèmes de peau ou l’apparition des premières rides de vieillesse. Comment elles luttent pour conserver le physique dont elles avaient envie et en vue de se débarrasser de leurs complexes ou afin de changer?
Les célébrités ont toutes leurs petits secrets en matière de lutte contre les effets de l’âge… Pour certaines, il s’agit d’un pari gagné alors qu’il est peu moins pour d’autres. Un régime miracle, les rides naturelles ou les excès de bistouri, le point sur les stars avant et après leurs petits et grands changements physiques.

Gloire, rides et… bistouri.

Sous l’effet de la vieillisse naturelle, les rides s’accumulent sur le visage, les cheveux gris apparaissent et la peau perd de son élasticité au point que certaines personnes changent énormément au fil des années. Des changements que des facteurs comme l’alcool, l’alcool et la drogue ne font qu’amplifier.
En réalité, certaines starlettes ont su comment rester naturelles dans leur apparence tout en acceptant de vieillir, alors d’autres ont cédé à la tentation de la chirurgie esthétique ! Si certaines personnalités médiatiques ont su commencer conserver la main légère au profit d’un effet esthétique discret comme Angelina Jolie ou Céline Dion, d’autres ont flirté de manière trop étroite avec leur praticien comme c’est le cas de Lara Flynn Boyle devenue méconnaissable ou encore de Meg Ryan ! Heureusement, certaines célérités ont su s’arrêter à temps en faisant machine arrière comme Nicole Kidman qui à pu retrouver de façon progressive un visage plus expressif.
Univers Med vous propose de voyager dans le temps afin de revoir le physique de certaines de vos célébrités préférées à leurs 20 ans: un avant/après de personnalités stars qui ont beaucoup voire trop changés.

Katherine Heigl.

starsConnue surtout pour avoir interprété le rôle d’Izzie dans « Grey’s Anatomy », elle est l’archétype de la jolie femme blonde californienne dont beaucoup de femmes sont ravies de ressembler. Cependant, avec le temps il semblerait qu’elle ne soit pas séduite que cela soit visible sur son visage. Ses photos laisseraient supposer de petites injections de botox

Blake Lively.

L’interprète du rôle de Serena Van Der Woodsen entre 2007 et 2012 dans la série « Gossip Girl » avant de passer sous le bistouri, était déjà une très jolie jeune fille ! Toutefois, elle aurait subie les miracles de la chirurgie esthétique afin de se refaire la poitrine, le menton et les pommettes.

Pamela Anderson.

En 1992 elle était une jolie blonde californienne. 20 ans après, elle ressemble surtout à une poupée Barbie. A l’âge de 48 ans, elle à déjà subir une rhinoplastie, une augmentation mammaire, des pommettes rehaussées et beaucoup d’injections de collagène.

Mary Kate et Ashley Oslen.

En 2001, les jumelles Mary Kate et Ashley Olsen avaient 15 ans et sont inséparables.
Elles ont également un petit nez épaté qu’elles assument à deux… Un petit nez épaté qu’elles ne veulent plus assumer en 2013. Le duo inséparable, à subi une rhinoplastie discrète en vue d’affiner leur nez !

augmentation mammaire

Affaissement des seins:Causes possibles et prévention

La notion d’affaissement des seins signifie la « ptôse mammaire ».
Les changements au niveau de la poitrine comme la ptôse se produisent de manière naturelle au fil du temps.

Auquel âge les seins commencent à s’affaisser?

En réalité, il n’existe pas un âge précis avant lequel une femme doit attendre à ce que sa poitrine commence à s’affaisser: Une femme de 20 ans peut afficher des seins tombants alors qu’une femme de 40 ans peut avoir une poitrine encore ferme.

Quelles sont les causes directes et indirectes du relâchement mammaire?

Les ligaments de la poitrine dit les « ligaments de Cooper » sont responsables du soulèvement et du soutient des seins. Au fil du temps, ils peuvent s’étirer ce qui provoque un affaissement des seins suivi d’un aspect de seins tombants et dégonflés.
Plusieurs éléments influencent aussi le moment où de tels changements se produisent ou le degré d’affaissement ressentit.

    • 1-L’âge qui finit par rattraper toutes les femmes.

L’affaissement des seins fait partie du cycle habituel de vieillisse naturelle, surtout après une ménopause suivie de changements hormonaux qui peuvent affecter la structure et le volume du tissu des seins.

  • 2-Indice de masse corporelle: une femme avec un IMC à tendance à observer une poitrine plus grosse.
  • 3-Faire du sport sans soutien: Les activités physiques impliquant beaucoup de mouvements des seins peuvent exercer une pression supplémentaire sur les ligaments mammaires. Lorsqu’une
  • 4-L’hérédité joue aussi un rôle important en termes de la taille et la forme des seins.
  • 5-La gravité joue toujours contre une femme en faisant tirer la poitrine vers le bas: elle tend et étire les ligaments des seins.
  • 6-Les grossesses multiples.
  • 7- La taille et la forme des seins: Plus la poitrine est petite avec un fond plus rond plus elle à tendance à mieux préserver sa forme qu’une poitrine plus grosse ou étroite qui succombe plus souvent à la gravité.
  • 8-Le tabagisme.
  • 9-Les pertes ou les gains de poids, surtout rapides, ne peuvent que modifier la forme des seins et étirer ou rétrécir la peau qui les entoure.

Comment prévenir le relâchement des seins ?

Affaissement des seinsParce qu’il existe un grand nombre de facteurs qui contribuent à l’affaissement et le relâchement de la poitrine, il est en réalité difficile voire impossible de prévenir complètement ce défaut esthétique. Toutefois, il existe certaines choses qu’une femme peut faire afin d’essayer d’empêcher que ses seins ne s’affaissent le plus longtemps possible.
Boire beaucoup d’eau pour garder sa peau saine et hydratée en vue d’essayer de conserver son élasticité.
Ne fumez pas du tabac en arrêtant ou ne commencer pas à fumer. En effet, le tabagisme n’est pas sain pour une femme ni pour ses seins.
Maintenir un poids sain avec une alimentation équilibrée, faire un peu d’exercices sportifs et ne pas prendre ou perdre du poids de manière trop rapide.
Adoption d’une bonne posture: Avachissé et adopter une mauvaise posture donne à la gravité l’occasion de tirer sur la poitrine alors que se tenir debout ou s’asseoir en une bonne position, le dos droit et les épaules en arrière contribue au soutient des seins et même à les soulever de façon naturelle.

stars de téléréalité

A la rencontre du chirurgien

La chirurgie esthétique existe depuis plusieurs années. Elle est liée à un ensemble d’opérations qui permettent de modifier un aspect physique, pour des raisons purement esthétiques ou médicales. En effet, un spécialiste en chirurgie esthétique peut, en règle générale, opérer toutes les parties du corps.

Chirurgie esthétique du visage.

chirurgienLe visage se manifeste comme la première partie d’un homme ou une femme toujours visible par soi-même et par autrui. Il est donc naturel et légitime qu’on lui accorde un attention très particulier surtout en faisons partie de notre société contemporaine dans laquelle tout passe par la séduction. Il est toujours plus enclin de faire confiance à un sujet qui aborde un joli visage.
Toutefois, à l’amorce de la vieillisse naturelle, la peau du visage se ride, perd en élasticité et se détend. En effet, il est impossible de ne préserver de manière naturelle ni éternelle une jeune apparence du visage ce qui explique le recours aux opérations de chirurgie esthétique du visage.
Cette dernière, se réfère à un ensemble de méthodes qui permettent de remplacer une peau vieillissante par un aspect plus jeune, vaincre le stress via de légères retouches ou une harmonie entre les lignes faciales.
Les chirurgies esthétiques du visage permettent aussi d’en finir avec les imperfections des paupières qui tombent afin de redonner de la gaité à un regard triste.
Les oreilles décollées pour corriger leurs malformations.
Corriger les défauts du nez au profit d’une harmonie avec le reste des traits du visage.
Cependant, la chirurgie esthétique du visage ne permet pas de fabriquer un personnage totalement faux mais plutôt un rapprochement de l’intérieur à l’extérieur avec un effet à la fois psychologique et physique.

Chirurgie esthétique du corps et de la poitrine.

La poitrine, les hanches, le ventre, les cuisses, les bras ou les fesses,… chaque partie de la silhouette et des seins peut-être sujette à un défaut qu’un acte de chirurgie esthétique peut parfaitement corriger et que le chirurgien esthétique commence par examiner afin de déterminer la faisabilité de l’intervention.
Pour tout projet de chirurgie esthétique, une ou deux consultations préopératoires sont inclus dans le processus pour connaître les raisons du choix de l’opération et de mesurer la maturité de la décision.
La chirurgie esthétique du corps et des seins visent à embellir une ou plusieurs parties grâce à des interventions chirurgicales parfois « reconstructrice ». Chaque intervention est un acte personnalisé qui tient compte des attentes de chaque patiente et patiente.

Médecine esthétique.

chirurgiensLa médecine esthétique fait référence à un ensemble de procédés non chirurgicaux qui visent une amélioration de l’apparence physique avec un champ d’action le plus connu est celui du traitement des rides du visage.
La médecine esthétique intervient en particulier sue le visage pour traiter des rides par le biais de produits de comblement comme l’acide hyaluronique ou le botox ainsi que le lissage de la peau via des séances de peelings, de lasers ou de dermabrasion mécanique.
Quant à la silhouette, elle n’est pas en reste avec la cryolipolyse, un acte très en vogue aujourd’hui qui traite les amas de graisse modérés par le froid.

chirurgie esthetique tunisie

Chirurgie esthétique: 10 interventions les plus plébiscitées par les Françaises

En France, une femme sur 10 a déjà fait une opération de chirurgie esthétique en 2018. Si les demandes en termes de chirurgie esthétique n’ont pas explosées, elles se sont stabilisées à un stade déjà élevé selon un sondage d’Ifop commandé par le magazine en ligne « Bonheur et Santé.fr » sur un échantillon de 1317 femmes représentatif d’une population féminine de 18 ans et plus.

Le point sur les actes de chirurgie esthétique les plus réalisées en France?

Chirurgie esthétique: les opérations les plus plébiscitées par les Françaises.

1-Modification de la poitrine.

49% des demandes des femmes sont liées à la modification des seins contre seules 9% en l’année 2002 et 19% en 2009.

2-Epilation au laser.

Un acte de médecin esthétique qui représente 24% des actes de chirurgie esthétique en 2018 et 8% en 2009.
Il consiste à se fait épiler de manière définitive les jambes, les aisselles ou le maillot.

3-Injections sur les rides.

Un procédé non invasif qui représente 12% de l’ensemble des interventions. Un acte plus accessible et moins coûteux avec moins d’effets secondaires par rapport aux solutions de réduction des signes de vieillisse.

4-Recollement des oreilles.

Subir une opération d’otoplastie c’est se faire recoller ses oreilles dés l’âge de 7 ans. Une décision prise par 10% de la patienté française qui à eu recours aux opérations de chirurgie esthétique.

5- Correction du ventre.

Les opérations de correction des défauts esthétiques du ventre représentent 7% des interventions à visée esthétique que les femmes en France eu ont recours. En l’année 2002, elle constitue 15% des interventions et 9% en 2009. Le lifting de l’abdomen, à titre d’exemple, est un procédé qui consiste en une correction d’un excès cutané et une remise de la peau du ventre en tension.

6-Correction des paupières.

De même que la chirurgie esthétique du ventre, celle des paupières dite la « Blépharoplastie » représente 7% des interventions et sert surtout à éliminer l’excès de peau des paupières supérieures et inférieures.

7-La liposucion.

liposuccionDite la « lipoaspiration » elle représente 18,8% du total des méthodes de chirurgie esthétique réalisés dans le monde et 6% en France. Elle permet d’extraire les surcharges de graisses localisées. Objectif: affiner la silhouette.

8-Correction du nez.

La « rhinoplastie » constitue 5% des opérations de chirurgies esthétiques. Le même sondage constate une forte baisse.
En 2002, cette opération représente 18% des chirurgies contre 13% en 2009.

9-Le lifting.

Il est entrepris par 4% des femmes françaises qui ont eu recours à la chirurgie esthétique.
En outre de la rhinoplastie, le lifting reste moins plébiscité par les Françaises qu’en 2002: 9% et 8% en 2009. C’est une méthode qui permet de réduire les signes de vieillisse.

10-Lissage des rides.

Avec un taux d’intervention toujours stable comme la blépharoplastie, cette opération constitue 3% des femmes ayant fait de la chirurgie esthétique.

L’évolution des pratiques.

Chirurgie esthétiqueQuelles motivations pour franchir le cap? Pour un taux de 55% des patientes, en finir avec un complexe physique.
Avec les réseaux sociaux qui montrent des silhouettes de célébrités, les complexes chez la gente féminine grandissent.
Pour 68% des femmes, se plaire davantage à elles-mêmes.13% pensent préserver sa jeunesse. 6% veulent être plus à l’aise dans leur milieu professionnel, 5% désirent plaire à leur compagnon et pour 2%, sont obligés de faire jeune dans notre société actuelle.

Plage-été

Chirurgie esthétique les stars qui font rêver !

Angie est un modèle de choix pour autant de femmes qui veulent modifier leur bouche, leur poitrone ou encore les fesses. Mais il existe d’autres stars qui font aussi rêver la gente féminine, comme Gisèle Bundchen et ses fesses made in Brasil. Quant aux seins, Pamela Anderson est en toujours tête depuis de longues années, en étant le modèle privilégié par autant de patientes.

Préparez dès maintenant votre corps de rêve pour l’été.

starsLa saison estivale vient de commencer, mais il n’est jamais trop tôt pour qu’un homme ou une femme puisse préparer son corps de plage pour l’été, par le biais d’une chirurgie esthétique. Si la simple idée de la saison des bikinis vous rend anxieux, un chirurgien esthétique vous encourage à explorer la chirurgie plastique. Démarche: planifier et en subir une amélioration à visée esthétique.
Dans cet article de blog, Univers-Med partage avec ses patients les demandes de chirurgie plastique les plus sollicitées afin d’obtenir une superbe silhouette de plage en été 2021.

Le ventre tonique.

Malgré que vous exercer régulièrement une activité physique, mais vous ne réussissez pas à perdre ses bourrelets ou ses poches de votre abdomen? L’abdominoplastie ou la plastie abdominale est la plus complète des chirurgies esthétiques du ventre qui permet de remodeler son corps. Elle consiste à éliminer les excès de peau lâche sur le ventre, créant donc un abdomen plus lisse et plus plat. Face à des amas de graisse tenaces sur le ventre et la taille, il est possible de faire une liposuccion. Cette dernière qui peut aussi être utilisée en vue d’éliminer la graisse en excès sur les hanches, le dos, les bras, les cuisses ou les fesses.

Une peau éclatante.

Sur la plage, une peau sèche et inégalement tonique est souvent embarrassante qu’un abdomen flasque ou une poitrine tombante. Redonner à sa peau son éclat en optant pour un traitement de la peau. Votre médecin esthétique peut vous proposer un ensemble de traitements de la peau, comme les peelings chimiques et le resurfaçage de la peau, en vue d’éclaircir le teint et traiter toute un ensemble de problèmes de peau: l’acné, la pigmentation inégale de la peau, les rides et la rosacée. Le spécialiste peut aussi vous recommander des produits de soins de la peau de qualité médicale afin de nourrir la peau.

Des seins plus pleins et/ou plus fermes.

Lorsque le haut de votre bikini attire l’attention sur une petite poitrine ou asymétrique, l’augmentation mammaire peut donner à une femme des seins flatteuses qu’une femme désire. Outre les seins plus pleins et plus galbés, l’augmentation du volume mammaire permet aussi de créer une silhouette plus attrayante. Lorsqu’une poitrine sont affaissés ou dégonflés du fait d’une grossesse, un amaigrissement ou la vieillisse naturelle, le lifting mammaire peut leur donner un coup de fouet par retrait de l’excès de peau, remodeler la poitrine et la positionner plus haut sur la paroi thoracique. Objectif: donner aux seins une apparence plus jeune et plus dynamique.

femmes arabes

Femmes arabes et chirurgie esthétique

Qu’il soit en Arabie saoudite ou au Liban, les femmes n’hésitent pas à mettre le paquet pour faire de la chirurgie esthétique voire rivaliser certaines célébrités toujours plus provocantes.
En l’année 2003, les actes de chirurgie esthétique réalisés dans les pays arabes été au nombre de 650 000 contre 380 000 en 2002. Rien qu’en Egypte, le nombre de procédés a plus que doublé en seulement une année pour passant de 55 000 à 120 000 opérations.
Selon Mohan Rangaswamy, un chirurgien plastique, les femmes estimaient que la chirurgie esthétique est l’apanage d’une élite riche et célèbre. Toutefois, le niveau de vie aisé dans le monde arabe s’est amélioré à tel point que la beauté occupe aujourd’hui une place importante dans la vie d’une femme arabe qui n’accepte plus de conserver un ventre affecté par deux grossesses. En effet, elle veut entrer dans un jeans et un tee-shirt moulants.

L’influence des stars dans la définition des nouveaux critères de beauté.

femmes arabesPour les femmes arabes du moyen-orient, les nouveaux modèles pour les femmes sont des chanteuses comme Haifa Wehbi, Nancy Ajram et Elissa qui affichent des rondeurs fermes, un nez droit et des lèvres pulpeuses.
Pour inciter ces femmes à faire de la chirurgie esthétique, mes catalogues de tarifs des chirurgiens esthétiques au Caire se sont donc alignés aux critères de beauté de ces vedettes de la chanson arabe: une poitrine à la Haifa Wehbi qui coûte 780 €, des fesses à la Jennifer Lopez pour un prix de 900 €, un nez à la Nawal Zoghbi à 650 €, des lèvres à l’Elissa qui coûte 390 €.
D’après les magazines arabes, les responsables d’une telle course féminine arabe à l’appel du bistouri sont les chanteuses, des complices de maris dingues des vidéo-clips et inconsolables face au charme flasque de leurs femmes!

Le Liban est le Brésil du Moyen-Orient.

Le Liban est le pays arabe où la chirurgie esthétique est exercée en masse à tel point de le surnommé le  »Brésil du Moyen-Orient »: En effet, c’est au Brésil que les femmes sont les plus coquettes dont 86% d’entre elles avoue faire de grands efforts pour améliorer leur look tandis que la moyenne mondiale est de 67%.
Au Liban, la beauté est aussi primordiale: une femme doit passer sur le billard, sinon, elle n’est pas à la mode !

La recette du succès.

Le succès du phénomène de la chirurgie esthétique dans les pays arabes est lié en grande partie à l’information du public selon Dr Rangaswamy. « Grâce à la diffusion d’infos via les revues féminines, la chirurgie esthétique n’est plus perçue comme quelque chose d’obscur ou de dangereux ».
Toutefois et depuis peu de temps, une femme ne fait appel à un chirurgien esthétique que seulement lorsque cela demeure nécessaire, alors qu’aujourd’hui elles veulent plaire.
Toujours d’après Dr. Rangaswamy, un second élément explique la popularité de la chirurgie esthétique dans le monde arabe: les tarifs abordables des opérations. Une liposuccion peut coûter de 2 000 et 3 500 € et 3 500 € pour une chirurgie d’augmentation ou de réduction des seins.

La médecine esthétique compte toujours plus d’adeptes dans le monde

Dans les dix ans à venir, le marché international de la chirurgie et la médecine esthétique doit se multiplié par trois en passant de 5,7 à 14,8 milliards d’euros pendant la période 2014 – 2023 avec un taux de croissance annuel composé de 8% pour la période 2018-2023: Selon les statistiques de l’IMCAS diffusées dans le cadre du congrès mondial annuel.

Le succès des produits injectables.

médecine esthétiqueLa notion de  »produits injectables » inclut le Botox ainsi que tout produit de comblement: Ils ont toujours le vent en poupe et se manifestent comme le premier marché en valeur en 2019 avec un part de 51,5%.
Quant aux autres segments de marché, les équipements à base d’énergie se réfèrent notamment aux lasers, les radiofréquences, les ultrasons et les dispositifs de remodelage du corps qui doivent aussi devraient profiter d’un augmentation du chiffres de procédures de 7,5% par an alors que la croissance des cosméceutiques comprend la cosmétique médicale dont la croissance est est estimée à 6,9% annuellement.

Augmentation mammaire: la chirurgie la plus demandée.

augmentation mamaire tunisieD’après les données de l’IMCAS, la chirurgie esthétique d‘augmentation mammaire est la procédure la plus exercée dans le monde pendant l’année 2018 devant la liposuccion, la blépharoplastie, la plastie abdominale et les chirurgies esthétiques du nez.
S’agissant des actes chirurgicaux réalisés sur le corps, l’augmentation mammaire occupe toujours la première marge du podium avec une part de 26% sur l’ensemble des procédures, suivie de la liposuccion avec 25%, l’abdominoplastie de
13%, le lifting des seins: 10% et la réduction mammaire: 7,6%.
En ce qui concerne les procédures chirurgicales pratiquées sur le visage, c’est la chirurgie des paupières qui semble séduire le plus (31% du total des procédures), devant la rhinoplastie (20,3%), le transfert de graisse – visage (15%), le lifting du visage (11%), et la chirurgie des oreilles (7%).
De sa part, les injections de Botox occupent la première position parmi les méthodes non-invasives les plus demandées partout dans le monde: 48,2% des procédés avant les injections de l’acide hyaluronique: 29,5%, l’épilation: 7,2%, la réduction de la graisse en excès par le biais des actes de remodelage de la silhouette: 3,7% et le photo-rajeunissement: 3,4%.

Des disparités d’âge et de sexe.

Les femmes, sont la patienté les plus concernée par les opérations à visée esthétique avec un taux qui avoisine 87,4% des patients et patientes dans le monde en l’année 2018. Quant à la gente masculine, elle n’est pas en reste.
Les femmes sollicitent souvent la chirurgie d’augmentation mammaire qui représente 20% de l’ensemble international des chirurgies pour les femmes, alors que les messieurs se tournent en particulier vers la cure de gynécomastie qui se distingue par 19% du total mondial chirurgical des hommes.
Les différences sont aussi visibles selon l’âge: Ceux de 18-34 ans optent pour des actes chirurgicaux comme la rhinoplastie et l’augmentation mammaire. Quant aux âgés de 35-50 ans, ils ont une préférence pour les actes méthodes non-invasives comme les injections.
Il faut savoir que ces chiffres sont présentés par l’IMCAS et issus d’une analyse de nombreuses données disponibles sur le marché compilées et résumées, fournies par Decision Research Group, Michel Dyens, Piper Jaffray, et la Société Internationale de Chirurgie Esthétique et Plastique.

1 2 3 5
univers med TV