greffe de cheveux

La « calvitie précoce » se réfère à un phénomène qui touche surtout la gente masculine mais aussi certaines femmes. Le plus souvent, elle commence entre 20 et 35 ans. Mais également autour de l’âge de 40 ans.
Quel que soit l’étape de la survenue de ce phénomène, la chute de cheveux chez les hommes peut constituer comme une souffrance psychique avec un impacte de nature esthétique sur tout le visage.

La calvitie précoce est une catastrophe.

calvitie précoceL’alopécie androgénétique est visible lorsque la durée de vie du cheveu devient plus courte: Le cheveu va pousser moins longtemps à tel point de devenir de plus en plus fin. A terme, un jeune homme concerné est victime d’une calvitie précoce.
La chevelure est donc clairsemée et les cheveux tombent de plus en plus ce qui laisse la place à une catastrophe dans une société qui mise beaucoup sur l’apparence où la perte des cheveux et les crânes glabres sont associés à la vieillesse naturelle.
En effet, la calvitie précoce est une catastrophe qui touche 20% parmi les jeunes de 20 ans et à de l’ordre de 2/3 chez les hommes. Il s’agit d’un véritable drame qu’une telle forme de calvitie anticipée est en réalité irréversible. Dès qu’un homme perd ses cheveux sous l’effet d’une alopécie androgénétique, ils ne vont repoussent plus.

L’aliopécie androgénétique: hérédité et hormones.

Dans un intervalle de temps qui varie entre 1 et 2 ans, l’alopécie androgénétique est responsable de la perte de plus de 50% des cheveux sur la ligne frontale et les côtés.

Des parents chauves.

Il s’agit d’une affection qui cause un aspect chauve prématurément avec une origine héréditaire.
Il est également possible qu’en matière d’arbre généalogique que l’origine peut remonter à plus loin que le père du patient. Certaines indications peuvent indiquer la source génétique qui peut se trouver chez les grands-parents.

Le rôle des androgènes.

En termes de processus génétique de la chute précoce des cheveux, le phénomène hormonal intervient:
Les androgènes sont des hormones masculines comme la testostérone qui font obérer la croissance naturelle du cheveu.
Des hormones qui déprécient aussi la qualité du follicule pileux qui loge le cheveu. La conséquence consiste à observer cheveu plus fin qui ne permet pas de couvrir la tête et donner également cet aspect de chevelure clairsemée en déséquilibre.

Calvitie précoce: comment savoir si vous étés concerné?

L’identification des symptômes de la calvitie précoce consiste à savoir si sa propre perte de cheveux est soit normale soit anormale. Focus sur quelques indices de la calvitie précoce.
Avoir un âge de 20 à 30 et en perdant ses cheveux.
Un homme, voire parfois une femme, qui perd de ses cheveux sur le front, les tempes ou le sommet de la tête.
Afficher une barbe ou des sourcils qui sont aussi clairsemés.
Observer un excès de pellicules.
En faisant un shampoing ou en se coiffant, ses cheveux tombent avec de grande quantité.
Observer fréquemment des cheveux sur l’oreiller en se réveillant.
Avoir un cuir chevelu qui démange tout en constatant des rougeurs.

univers med TV