chute des cheveux

La notion de calvitie, est liée à un phénomène en particulier masculin, en effet, la chute des cheveux apparaît à un jeune âge de 20 à 35 ans en moyenne, mais peut débuter plus tard et dont les signes avant-coureurs consistent en une perte de cheveux abondante avec un dégagement progressif du front, du dessus des tempes ou du sommet du crâne.

Les 5 aliments qui peuvent provoquer la chute des cheveux.

La principale cause de la calvitie est celle d’un excès d’hormones mâles dont l’origine est héréditaire. Cependant, d’autres causes peuvent affecter la chute de cheveux comme le stress permanent, une alimentation déséquilibrée ou certains médicaments qui peuvent également entraîner une importante chute de cheveux.
Le point sur les aliments responsables de la chute de cheveux.

1-Le sucre.

Les aliments trop riches en sucre, sont connus pour endommager les cheveux ainsi que des problèmes de santé liés à la surconsommation d’aliments sucrés. C’est pourquoi, il est vivement conseillé de réduire sa consommation de glucides dans son alimentation.
Le sucre blanc est un produit industriel favorise de nombreuses maladies, en effet, l’OMS recommande de limiter sa consommation à 50 gr par jour.
En termes de perte de cheveux, un régime trop sucré ne fait que favoriser du corps responsable de la perte de cheveux dont les étapes de croissance naturelle fait appel à un pH neutre et non pas à des fluctuations de poids et des déficits du au ralentissement du métabolisme lié aux carences en nutriments.

2-Les aliments gras.

Une alimentation pauvre aminés soufrés qui composent la kératine, en vitamines E et B, des minéraux et en oligo-éléments peut affecter la croissance des cheveux, en effet, la repousse capillaire varie selon les nutriments que les vaisseaux sanguins apportent à vos racines.
En fait, une consommation équilibrée permet de nourrir les cheveux de l’intérieur et favorise la production de kératine.

3-Certains édulcorants artificiels comme l’aspartame.

Il s’agit, d’un édulcorant artificiel découvert en 1965 qui consiste en un dipeptide composé de deux aminés naturels et dont la consommation est déconseillée chez un sujet atteint de phénylcétonurie.
Selon le laboratoire Health Professionals Followup Study, il existe un véritable lien entre une trop importante consommation d’aspartame et la chute de cheveux.

4-L’alcool.

L’abus d’alcool, ne fait qu’augmenter de façon considérable le taux d’œstrogènes qui affecte la perte de cheveux.
En fait, un taux d’œstrogènes trop élevé est responsable d’un déséquilibre de la prise des nutriments dont les racines des cheveux ont besoin de suffisamment de nutriments. Ainsi, l’alcool peut causer la mort des follicules pileux après répercussions négatives de carences alimentaires.

5-Les poissons riches en mercure.

Les océans sont de plus en plus pollués par le mercure émis par les activités humaines comme l’exploitation minière ou la transformation de pâte à papier.
Aujourd’hui, le mercure s’est largement disséminé dans les écosystèmes marins au point que certains poissons contiennent de fortes concentrations en mercure comme l’espadon et le maquereau connus pour leur niveau plus élevé en mercure.

DMCA.com Protection Status